Traitement du cancer : Deux soins de support à ne pas négliger ?

Traitement du cancer : Deux soins de support à ne pas négliger ?

Tel que l’explique l’Institut National du Cancer, la prise en charge du cancer va au-delà du traitement de la maladie. Il faut observer tout un ensemble de soins de support. Les soins de support font référence à l’ensemble des soins et soutiens qu’il convient d’apporter aux malades tout au long de la maladie. Voici deux d’entre eux que vous ne devriez pas négliger. 

Prise en charge des problèmes diététiques 

Il est fréquent que la maladie (ou le traitement suivi) agisse sur l’appétit du malade. Cela arrive davantage encore quand des parties du tube digestif se trouvent touchées par la tumeur. Pourtant, la dénutrition est un facteur favorisant bien des complications infectieuses et même l’élévation du risque de mort. Il est donc nécessaire de veiller sur la bonne nutrition. 

Aussi, il faut nécessairement suivre une alimentation adaptée aux troubles remarqués chez le patient (nausée, perte du goût, diarrhée, constipation etc.). Vous pouvez trouver sur internet des conseils de spécialistes du Cancer selon votre cas particulier. 

Prise en charge de la douleur 

La majorité des malades sont sujets à des douleurs plus ou moins atroces à un moment ou à un autre de l’évolution du mal. Que ces douleurs soient dues à la maladie elle-même ou au traitement suivi, il est important de les prendre en charge. Elles agissent considérablement sur la qualité de vie et la psychologie des patients. Heureusement plusieurs possibilités existent aujourd’hui pour soulager les patients, selon le type et l’intensité de la douleur. En matière de médicaments, les antalgiques sont couramment utilisés. Mais ils peuvent s’avérer manquants d’efficacité à certains stades de la maladie. Là, on les accompagne avec des médicaments dits co-antalgiques (antispasmodiques, corticoïde, etc.). Pour certaines douleurs trop complexes, on peut recourir à une prise en charge psychologique. En effet, l’attention et les divers soins de la part des parents peuvent s’avérer aussi efficaces que les antalgiques.

 

Les soins de supports sont multiples et il est très capital de les prendre en compte pour accompagner le malade de cancer. Parmi tous, un accent particulier doit être mis sur le soutien psychologique des proches pour éviter trop de stress et d’anxiété au patient.