Gouvernance

CollEx, dispositif de coopération documentaire au service de la recherche, a été inscrit, en association avec l’UMS Persée, comme infrastructure de recherche en IST. Après une phase de préfiguration (2014-2016), CollEx-Persée va prendre la forme d’un Groupement d’intérêt scientifique (GIS) qui associera les acteurs-clés de l’IST et les bibliothèques scientifiques de référence, ainsi que des représentants de la recherche, afin d’apporter aux chercheurs un haut niveau de services et de support.

CollEx devra développer des partenariats avec les réseaux et associations de même inspiration en Europe et dans le monde, pour s’enrichir des réflexions et des initiatives conduites par ses partenaires au niveau international, et développer avec eux de possibles coopérations.


Durant sa phase de préfiguration, la gouvernance de CollEx s’est opérée à deux niveaux :

  • Un comité de pilotage, chargé de travailler à la mise en œuvre de CollEx dans ses dimensions statutaires et financières, et de valider la feuille de route de ce dispositif.

Ce comité de pilotage, présidé par le MENESR et co-présidé par l’Alliance Athéna, a réuni la Conférence des Présidents d’Université (représentée par le Vice-président « Recherche » de l’Université Stendhal Grenoble 3), une COMUE (Paris Sciences et Lettres), le CNRS (l’INSHS), un second organisme de recherche (l’INRA), l’Inspection générale des Bibliothèques, le Ministère de la Culture et de la Communication (Service du livre et de la lecture), la Bibliothèque nationale de France, un expert étranger (directrice de la bibliothèque universitaire de Tübingen, SSG).

  • Un comité opérationnel, chargé d’une part d’être force de propositions (lesquelles seront arbitrées et priorisées par le comité de pilotage), d’autre part de mettre en œuvre les chantiers, d’en assurer le suivi et l’évaluation.

Ce comité opérationnel, présidé par François Cavalier, directeur de la bibliothèque de Sciences Po, a réuni une vingtaine de membres : représentants de grandes bibliothèques patrimoniales et scientifiques, opérateurs et associations professionnelles.